Accueil News
L'actualité de l'association IFARE
Une nouvelle recrue chez IFARE Imprimer Envoyer
Écrit par Mélanie GARNIER-IMBERT (IFARE)   
Mardi, 17 Mars 2020 00:26

Jennifer JÉRÔME, notre chargée de missions Qualité Sécurité et Environnement sur CRUAS, a décidé de quitter l’association pour aller vivre de nouvelles aventures...

Nous avons donc accueilli début février Marion RENAUD qui prendra sa suite.

« J’ai commencé mon cursus universitaire par un DUT HYGIÈNE SÉCURITÉ ENVIRONNEMENT à Lyon, je me suis ensuite orientée dans une double licence Management QUALITÉ SÉCURITÉ ENVIRONNEMENT et METROLOGIE pour ensuite enchainer sur un Master RISQUES ET ENVIRONNEMENT au sein de l’ESEQ à Montpellier.

Issue d’un cursus en alternance, j’ai notamment travaillé lors de ma première année dans le secteur de la métallurgie sur la thématique de l’exposition des salariés aux produits chimiques dangereux ainsi que sur la réalisation d’audits HSE.

Ma deuxième année en alternance était quant à elle orientée qualité toujours dans le secteur de la métallurgie, avec pour mission principale la mise en place d’une démarche d’amélioration qualité de matières premières.

Enfin, ma troisième année en alternance s’est déroulée dans le secteur du nucléaire au sein du CNPE de Saint Alban sur la thématique de l’environnement et notamment sur l’application des exigences de la Norme environnementale ISO 14001 :2015. »

Elle sera l’interlocutrice privilégiée de nos adhérents pour l’ensemble des missions de notre association. Marion guidera, notamment, les entreprises adhérentes dans leurs démarches de prévention des risques par de l’appui et du conseil lors de visites terrains. Elle sera là pour répondre à leurs besoins en termes de sécurités ou de sureté et pour ce faire, elle assurera des sessions de sensibilisations sur les thématiques sécurité, sûreté et qualité des interventions. Elle favorisera la mutualisation des bonnes pratiques par l’animation de groupes de travail entre prestataires ou par la création de réseaux inter-entreprises. Vecteur d’échanges et de représentation des entreprises auprès d’EDF, elle participera à différentes instances permettant de remonter les problématiques terrains et de communiquer sur les actions en cours.

Marion aura aussi pour objectif d’intervenir sur la promotion des métiers du nucléaire dans les structures de l’éducation nationale ou lors de salons/forums de recrutement, organisés conjointement entre l’IFARE et le Pôle Emploi.

Pourquoi l’IFARE ?

« Je cherchais un poste m’offrant une grande diversité de missions, de l’autonomie et de nouveaux défis.

Ce que j’apprécie dans le travail ? Le relationnel, être un appui conseil aux entreprises, prévenir et sensibiliser les entreprises à la sécurité et à la radioprotection, communiquer sur l’importance de la qualité des interventions, être un vecteur d’échange et de proximité pour le traitement de problèmes.

Être un appui technique transverse aux entreprises sur les domaines de la sécurité, de la radioprotection et de la sûreté des installations, mais également promouvoir les métiers du nucléaire représentent pour moi de nouveaux enjeux pour ma carrière professionnelle. C’est pour cette raison que mon choix s’est porté sur l’IFARE. »

Pour prendre contact avec Marion :
E-mail : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.
Téléphone : 04 75 49 30 00 – Poste 81 32 ou 06 37 30 83 16



 
Le Mondial des Métiers arrive à grands pas ! Imprimer Envoyer
Écrit par Mélanie GARNIER-IMBERT (IFARE)   
Vendredi, 31 Janvier 2020 12:19

L’ IFARE sera présent pour la quinzième fois au salon des métiers à Lyon EUREXPO du 6 au 9 février 2020. Le stand « Industrie nucléaire » vous propose de découvrir et de s’informer sur les métiers exercés dans ce domaine.

Cette année, vous découvrirez notre univers par le biais de la Réalité Virtuelle et de simulateurs d’activité professionnelle, permettant de rendre plus concrets l’ensemble des explications que pourront vous faire part les professionnels. Une approche théorique et pratique s’offre donc à vous pour découvrir l’univers du nucléaire et les métiers qui le composent.

Ces échanges permettront à toute personne s’interrogeant sur son parcours professionnel ou souhaitant avoir des explications sur la filière nucléaire, ou de se confronter à la représentation théorique et virtuelle de ce domaine ainsi que sur les différents métiers représentés.

La promotion des métiers de l’industrie nucléaire notamment dans les domaines de la métallurgie, de l’électromécanique ou de l’appui / logistique est effectuée avec l’Education Nationale, le COPSAR (COmité Professionnel des entreprises de Services en matière d’Assainissement Radioactif), le SNCT (Syndicat National de la Chaudronnerie, Tuyauterie et maintenance industrielle) ), le GIFEN (Groupement des Industriels Français de Energie Nucléaire) et pôles Emplois.

Vous pouvez consulter l’ensemble de nos fiches métiers ici

Zoom métiers

Exposants



 
Du changement chez IFARE Imprimer Envoyer
Écrit par Mélanie GARNIER-IMBERT (IFARE)   
Mercredi, 22 Janvier 2020 05:35



 
Bonne et heureuse année 2020 Imprimer Envoyer
Écrit par IFARE   
Lundi, 30 Décembre 2019 00:33



 
La vigilance partagée, l’affaire de tous Imprimer Envoyer
Écrit par Mélanie GARNIER-IMBERT (IFARE)   
Jeudi, 26 Décembre 2019 00:21

La dernière « tournée » Vigilance Partagée a eu lieu le mercredi 20 novembre 2019. Depuis le début de l’année ce n’est pas moins de 6 tournées qui se sont déroulées sur le CNPE de BUGEY. Les entreprises volontaires se sont engagées sur l’année à effectuer une visite terrain sur le thème de la Vigilance Partagée ainsi qu’une causerie Sécurité sur ce même thème.

SIGEDI, GE POWER, MONTEIRO, KSB, NUVIA STRUCTURE, ENDEL ENGIE, ASSYSTEM, OPTIM INDUSTRIES et encore bien d’autres ont compris l’importance de ce sujet. C’est au total, 28 structures qui se sont engagées en début d’année.

Cette tournée a pour but de promouvoir la Vigilance Partagée, de recueillir les bonnes pratiques et les difficultés rencontrées dans le domaine. C’est un moment qui permet avant tout d’ancrer la Vigilance dans notre quotidien. L’objectif final de cette opération est de faire évoluer les pratiques des entreprises pour gagner en qualité de sécurité.

Une dizaine de participants étaient présent pour partager et échanger activement sur ce sujet d’actualité. EDF et les entreprises prestataires ont partagé leurs bonnes pratiques et les outils qu’ils utilisent pour développer toujours plus leur performance en termes de vigilance partagé donc de sécurité collective. Lors de cette tournée, des ateliers sont proposés aux participants pour amener à une réflexion collective par rapport aux démarches à entreprendre pour sensibiliser et fédérer tous les intervenants. L’observation, l’analyse, le conseil et l’accompagnement sont les maîtres mots de ce moment.

Ces échanges permettent à chacun de se rendre compte que la vigilance est l’affaire de tous, chacun à un rôle important à jouer dans la prévention des risques. Une posture loin d’être ancré dans les habitudes de chacun, mais qui peut devenir vite précieuse.

La VIGILANCE PARTAGEE doit être connus de tous et mise en œuvre chaque jour dans tous les actes de notre vie.



 
La filière nucléaire en France : une filière performante et d’avenir Imprimer Envoyer
Écrit par Mélanie GARNIER-IMBERT (IFARE)   
Jeudi, 28 Novembre 2019 23:27

L’industrie du nucléaire est la troisième filière, derrière l’aéronautique et l’automobile, en termes de recrutement en France. 2600 entreprises sont recensées dans le secteur et 220 000 salariés y travaillent.

Le nucléaire, une énergie sûre, faible en émission de C02 et compétitive. Dans un contexte où le monde s’enlise dans la crise climatique, produire une énergie propre, sans CO2, disponible 24/24h et 7/7j, est un préalable indispensable en vue de remplacer les énergies fossiles (gaz, charbon et pétrole), responsables des émissions de gaz à effet de serre à l’origine de ce bouleversement planétaire. Travailler dans le nucléaire, c’est participer à un projet collectif : celui de construire une société post-carbone.

De la conception à l’exploitation des centrales nucléaires, de la gestion des déchets à la déconstruction en passant par la recherche.

La France maitrise l’ensemble des activités liées au cycle de vie des installations de production.

8000 emplois sont à pourvoir chaque année au sein de la filière nucléaire, plus de 100 métiers différents :

Ces recrutements sont nécessaires pour faire face aux projets en cours et ceux à venir. Le principal d’entre eux, le programme « Grand Carénage », prévoit des travaux de maintenance de grande ampleur pour chacun des 32 réacteurs de 900 MW du parc nucléaire. Ces chantiers visent notamment à remplacer une partie des gros composants et rassemble plus de 1 000 collaborateurs à temps plein.

Travailler dans l’énergie nucléaire c’est également l’assurance d’évoluer dans des entreprises dont l’activité se conjugue aussi bien en France qu’à l’international. 70 % des entreprises de la filière, y compris les PME, exportent leur savoir-faire. En moyenne, le chiffre d’affaire réalisé à l’export représente un quart de leur activité.

La filière nucléaire propose une palette de métiers : mécanique, électricité, maintenance, logistique, ingénierie, transport, du CAP au BAC +5 et offre des possibilités d’évolutions tout le long de sa carrière.

Rejoignez-nous et vivez cette aventure industrielle unique.




 


Page 9 sur 12
 

Identification



Compteur

mod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_counter
mod_vvisit_counterAujourd'hui68
mod_vvisit_counterHier444
mod_vvisit_counterCette semaine68
mod_vvisit_counterCe Mois14659
mod_vvisit_counterTotal2013779

 ,